Languages

Port of Antwerp est une de SDG Voices 2020

Share this on

Les SDG Voices orientent les projecteurs vers les objectifs de développement durable. En 2020, sept nouvelles organisations se sont vues décerner ce titre. Le Port of Antwerp est l’une d’entre elles. Nous nous sommes entretenus avec Lise Destombes qui nous a exposé leurs projets en tant que SDG Voice.

IFDD : Votre mission est d’exploiter « votre port d’attache comme un levier pour un avenir durable ». Pourquoi la durabilité est-elle si importante aux yeux du Port of Antwerp ?

Port of Antwerp : « Le Port of Antwerp est le moteur économique par excellence de la Flandre. Nous tenons à ce que les générations futures puissent continuer à profiter de nombreux emplois et de la croissance que le port génère. C’est pourquoi nous œuvrons à la réalisation d’un port durable, résistant à l’avenir. Nous optons sciemment pour la croissance durable, en prêtant une attention particulière aux intérêts économiques, sociaux et écologiques.

Cela veut dire que nous sommes perpétuellement en quête de moyens pour améliorer notre fonctionnement. Nous repoussons également sans cesse nos limites grâce à des innovations qui rendent notre infrastructure portuaire propre et respectueuse du climat, la rendent accessible et lui ouvrent la voie vers un monde numérique. C’est ainsi qu’en collaboration avec nos partenaires, nous montrons que le Port of Antwerp peut être un pionnier pour un avenir durable. »

IFDD : En tant que port, vous disposez d’un énorme réseau. Quelle en est l’ampleur exactement ?

Port of Antwerp : « La plateforme portuaire compte des milliers d’entreprises avec lesquelles nous entretenons des contacts étroits. Avec certaines d’entre elles, nous collaborons très intensivement à des projets particulièrement ambitieux pour réussir notre transition vers un port climatiquement neutre en 2050.

Par ailleurs, nous publions, en collaboration avec le Voka Alfaport et la Maatschappij Linkerscheldeoever, un rapport de durabilité bisannuel contenant les principales réalisations durables du port. L’an dernier, nous avons reçu le Port of Antwerp Sustainibility Award pour récompenser les efforts inspirants que nous avons entrepris. De cette façon, nous veillons à ce que les entreprises présentes sur la plateforme portuaire puissent échanger les meilleures pratiques et que la durabilité s’impose comme une priorité.

Nous sommes également membres de The Shift, un réseau belge de plus de 460 entreprises, ONG et autres acteurs sociaux qui, chacun, veulent évoluer vers une société et une économie plus durables. En collaboration avec BASF et Randstad, nous soutenons la « Leerstoel Duurzame Transformatie » de l’Antwerp Management School.

Bien entendu, nous dialoguons avec les communes environnantes et organisons des sondages climatiques auxquels nous invitons des organisations non gouvernementales à partager leurs connaissances et à établir un programme commun.

Enfin, il est évident pour nous d'encourager la durabilité dans nos présentations sur les missions à l'étranger et dans les discussions avec nos ports partenaires à l'étranger ».

IFDD : Le Port of Antwerp est particulièrement soucieux de son impact sur la société. Comment vous efforcez-vous d’apporter une contribution positive tout en compensant les répercussions négatives ?

Port of Antwerp :  « Dans la perspective d'un port climatiquement neutre en 2050, nous nous concentrons sur la transition énergétique. Cela signifie que nous allons réduire les émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques dans la zone portuaire grâce à une consommation plus efficace de l’énergie et à l'utilisation de combustibles renouvelables et circulaires. Dans le même temps, nous prenons la voie d'une économie circulaire dans laquelle les flux résiduels ne sont plus considérés comme des déchets, mais comme des produits réinjectés au maximum dans l'économie. Le Port of Antwerp joue un rôle de pionnier dans ce domaine. Dans ce contexte, en collaboration avec d'autres entreprises ambitieuses, nous avons lancé un certain nombre de projets pilotes sur l'hydrogène vert, le captage et la réutilisation du CO2, un terrain d'essai pour l'industrie circulaire et durable des procédés et de la fabrication, le premier remorqueur à hydrogène, etc.

En outre, nous investissons dans des solutions de mobilités douces, écologiques et flexibles, nous rédigeons un nouveau programme de protection des espèces afin de préserver de manière optimale les 90 espèces animales et végétales protégées dans la zone portuaire d'Anvers et les habitats associés, et nous nous efforçons d’améliorer la qualité de l'eau des quais. Il y a six mois, par exemple, nous avons mis à l’eau un « piège au plastique » expérimental qui recueille les débris flottants et nous rassemblons la communauté portuaire autour de l'initiative « zéro déchargement de granulés » pour éviter que les billes de plastique ne se retrouvent dans l'environnement.

Nous considérons le partenariat comme le levier par excellence pour réaliser ces ambitions ».

IFDD : Quels sont vos projets en tant que SDG Voice ?

Port of Antwerp : Les SDG sont déjà très présents au Port of Antwerp. Ils constituent la ligne directrice de notre politique stratégique et de nos activités quotidiennes. L'année dernière, plus de 100 collaborateurs ont participé à des ateliers pour formuler des ambitions claires et des KPI mesurables pour les 17 SDG. Cette année, ces ambitions seront intégrées dans notre nouveau plan stratégique pour les trois prochaines années. Des « ambitions olympiques minimales » ont été formulées pour tous les SDG. Cependant, pour cinq SDG qui touchent le cœur des opérations commerciales et sur lesquels nous sommes susceptibles d’avoir le plus grand impact, le Port of Antwerp s'efforce d'aller plus loin. Pour ces SDG, notre ambition est d’obtenir une médaille d'or en 2030.

Outre l'intégration des SDG dans notre politique, nous souhaitons cette année, sensibiliser davantage les autorités portuaires et les entreprises de la plateforme aux SDG. Nous y parviendrons en intégrant les SDG dans notre communication, en remettant le Port of Antwerp Sustainability Award avec les SDG comme fil conducteur, en déployant un processus de communication interne dans lequel les collaborateurs qui contribuent aux SDG sont mis en avant et en incluant les SDG dans les discours d'ouverture, dans les missions à l’étranger et lors d'événements. Le titre de SDG Voice fait notre fierté et nous le considérons comme un puissant levier pour réaliser nos ambitions. »
 

Les SDG Voices sont une initiative de l’Institut fédéral pour le Développement durable. En 2016, la ministre de l’Énergie, de l’Environnement et du Développement durable a officiellement lancé la campagne « SDG Voices Belgium ». À l’image de ce qui se passe au niveau international, un nombre d’organisations sont chaque année désignées porte-paroles des SDG. En 2020, cet honneur est revenu à sept nouvelles organisations : Port of Antwerp, Royal Belgian Footbal Association, SDSN Belgium, le Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale, la ville d'Harelbeke, Diogene et l'UWE. Chaque mois, nous présentons une nouvelle SDG Voice. Visitez donc régulièrement notre sites Internet et nos médias sociaux !